Que recherchez-vous ?
» LES LABELS ECO-RESPONSABLES

LES LABELS ECO-RESPONSABLES


Les Labels éco-responsables de l’industrie du textile

 

SLE choisit, depuis ses débuts, ses marques en fonction des valeurs qu'elles véhiculent, de leurs lieux et modes de fabrication et de leurs respect de l'environnement. La plupart de ces marques se sont associées à un ou plusieurs des labels décrits ci-dessous. Ces labels indépendants garantissent le respect des règles qu'elles éditent.

 

Né en 2000 en Suisse, le label Bluesign est une norme industrielle indépendante.

Les fabricants de textiles partenaires de bluesign s’engagent à mettre en place des systèmes de gestion permettant d’optimiser leurs performances dans cinq domaines clés du processus de production : productivité des ressources, sécurité du consommateur, rejets dans l'eau, émissions atmosphériques, santé et sécurité au travail. Les partenaires font régulièrement état de leurs progrès en matière de gestion de l'énergie, de l'eau et des produits chimiques, et les sites de production font l'objet d'audits.

Les tissus certifiés bluesign garantissent une sécurité optimale pour le consommateur grâce aux méthodes et aux matières employées lors de leur fabrication, qui contribuent à la préservation des ressources naturelles et à la protection de l'homme et de l'environnement.

 

La Fair Wear Fondation a pour but de contrôler et améliorer les conditions de travail dans l’industrie textile. Cette fondation indépendante agit en collaboration avec les entreprises adhérentes pour améliorer et assurer des conditions de travail décentes. Cette collaboration est matérialisée par le Code du Travail de la Fair Wear Fondation, basée sur 8 pratiques standard appuyées et inspirées par les conventions de l’Organisation International du Travail et de la Déclaration internationale des droits de l’Homme.

Le travail est choisi et exercé librement ; interdiction à la discrimination au travail ; interdiction du travail des enfants ; liberté d'association et droit de négociation collective ; obligation de payer un salaire décent ; horaires de travail contrôlés et raisonnés ; conditions de travail en toute sécurité ; relation de travail juridiquement déclarée. 

 

La norme Responsible Down Standard garantit que les duvets ou les plumes utilisés dans les produits proviennent exclusivement de volatiles traités dans le respect du bien-être animal. Cette norme exclue formellement des pratiques telles que le plumage à vif et la production de foie gras. La RDS est attribuée par l’organisation indépendante Textile Exchange. Elle permet une traçabilité complète des duvets et plumes sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.

 

Produit pour la première fois dans les années 80, le tencel, ou lyocell, est une fibre produite à partir de la pulpe de bois (comme l’eucalyptus, ou le bambou). On extrait la cellulose, protéine naturellement présente dans l’écorce de bois, qui est ensuite concassée et dissoute dans un solvant non toxique. Cette technique de filature évite que la matière première ne subisse des changements chimiques, et évite un maximum la pollution des eaux utilisées lors de sa fabrication. Le tencel rend le vêtement doux et élastique. Il a une grande capacité d’absorption d’humidité, avec le même mécanisme de fonctionnement que la laine mérinos. La fibre peut absorber une grande quantité d’humidité tout en restant sèche en surface. 

Le tencel permet de réguler la transpiration et de neutraliser les odeurs. Grâce à son absorption rapide des liquides, le tencel empêche la formation des bactéries en surface du tissu et donc les odeurs.

 

Le référentiel sur le textile biologique Global Organic Textile Standard (GOTS) est la référence mondiale en terme d'évaluation des fibres biologiques, intégrant les aspects sociaux et écologiques, reposant sur une certification indépendante de toute la chaine d'approvisionnement.

L'objectif de ce référentiel est de définir des exigences reconnues mondialement, permettant de garantir le caractère biologique des textiles depuis la récolte des matières premières, en passant par la fabrication responsable d'un point de vue social et environnemental, jusqu'à l'étiquetage, afin de fournir une garantie fiable au consommateur final. Les transformateurs et fabricants de textiles doivent être en mesure d'exporter leurs tissus et vêtements biologiques accompagnés d'une certification acceptée sur tous les marchés principaux. 

 

Laisser un commentaire
Envoyer
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter